mercredi 12 décembre 2012

December Daily No.9

Que commence la journée la plus chargée de la semaine! Levée à 6h30, oui, un dimanche, car il fallait préparer le repas de midi, deux délicieuses quiches au jambon et aux poireaux, ainsi que des mousses au chocolat. En effet, le programme chargé de la matinée ne permettait pas de cuisiner au retour de l'entraînement. Pis, s'entraîner, c'est important car, comme ils disent dans la pub de LesMills:



Bon, pour le "great body", repassez dans quelques années... En attendant, les poireaux qui sautent dans la poêle, en avalant son petit-déjeuner, c'est pas trop réjouissant, mais, au moins, il y aura un bon repas maison pour accueillir Marine ce midi.

Photobucket

Allez, une petite photo avec mon instructrice adorée avant de commencer à suer et à puer...

Photobucket

Le body pump 83 a vraiment tout pour me plaire: des clean and press, des mac raise, des fentes dynamiques. Tout ce qu'il faut pour les masochistes que nous sommes. Mon mouvement préféré des abdos: la planche rotative!!! Dommage que mon épaule blessée ne me permette de faire que le côté gauche. Héhé, pas grave, du coup, je suis "obligée" de prendre des photos pour faire passer le temps quand vient le côté droit!

Photobucket

Après, comme chaque dimanche, une bonne séance défouloir de zumba, et hop, à la maison pour vite réchauffer le repas. En fait, il nous fallait ne pas trop tarder ainsi pour une bonne raison: le spectacle de graduation de ceinture de Lucas avait lieu à 15 h et nous voulions tout de même profiter du "circuit des pains d'épices" qui commençait à midi. Il s'agissait d'une activité de collecte de petites gâteries organisée par les commerçants de Ste-Rose pour fêter la fin des travaux du boulevard qui les avaient empêchés de distribuer des friandises aux enfants lors de l'Halloween. C'est ainsi que, chacun muni de son bas de Noël, Lucas, Élise et Marine ont fait la tournée des commerces qui affichaient leur participation par ces beaux bonhommes pain d'épices géants:

Photobucket

Marine avait même mis des boucles d'oreilles de circonstance!

Photobucket

Quel bonheur! Ici chez Chocolune.

Photobucket

Des biscuits maison, des chocolats, des berlingots, de la barbe à papa... et même des lunettes de soleil!!! T'en as récolté combien toi? Et toi?

Photobucket

Lucas stressait tout de même un petit peu: il avait un peu peur d'arriver en retard à son spectacle. Mais, non, nous étions largement en avance. Dans le noir de la salle, pas facile de prendre de belles photos (la majorité ne valait rien, et pourtant, je peux vous dire que j'ai mitraillé!!!) mais vous avez un très petit aperçu ci-dessous. Ah, que d'émotion! On aura beau se plaindre du prix exhorbitant de l'abonnement au karaté sportif, ils sont quand même forts pour rendre l'expérience des arts martiaux hautement stimulante et gratifiante. D'ailleurs, le spectacle s'appelle "À la conquête de la ceinture noire" et on y sent à quel point l'estime de soi est fortifiée.

Photobucket

Photobucket

Et voilà, après les diverses démonstrations, est venu le moment tant attendu de la remise de la ceinture, scellant par la même, l'entrée dans le Club des Maîtres dont les membres ont un kimono bleu, au karaté sportif. Ceinture noire, 1ère dan, j'ai rarement vu Lucas aussi fier de lui, et il avait bien raison de l'être!

Photobucket

De retour à la maison, il a gardé un moment son kimono et sa ceinture, tous deux brodés à son nom, tout en dégustant sa récolte chez les commerçants de Ste-Rose. Une bien belle journée!

Photobucket

2 commentaires: